• Louis Chevrolet avait obtenu beaucoup de succès en tant que pilote de courses aux États-Unis. Ses exploits avaient fait en sorte qu’il était devenu célèbre, ce qui lui permit d’obtenir les fonds nécessaires afin de créer sa propre marque de voitures. Avant de créer Chevrolet, Louis Chevrolet avait été mécanicien et pilote pour Fiat et Buick à New York. C’est cependant un événement à la tête de General Motors qui va donner lieu à la naissance de la marque Chevrolet. Le président et fondateur de GM, William Crapo Durant, avait été évincé de son siège suite à des problèmes financiers (il demeurait membre du conseil d’administration). Comme il connaissait Louis Chevrolet, l’ayant engagé pour sa division Buick, William C. Durant le contacta afin de l’aider à réaliser une voiture de tourisme, et surtout dans le but d’utiliser son nom, Chevrolet, qui était déjà réputé aux États-Unis. William C. Durant, brillant homme d’affaire, voulait prendre sa revanche contre General Motors.

    William C. Durant et Louis Chevrolet se sont donc installés dans un garage à Detroit, Michigan, et Chevrolet eut comme rôle de construire un prototype pour une voiture de tourisme qui porterait leurs noms. Louis Chevrolet reçu l’aide de l’ingénieur français Étienne Planche, de l’ingénieur américain John Trumbull et du carrossier Franck Monroe. Ils ont tout d’abord conçu deux moteurs, soit un moteur de quatre cylindre et un de six cylindres. William C. Durant avait alors choisi le six cylindre pour équiper ses nouvelles voitures.

    Le 30 mai 1911, l’annonce était faite qu’une usine de la compagnie Durant-Chevrolet allait être construite. Quelque temps plus tard, en novembre 1911, le nom de la compagnie changea pour Chevrolet Motor Company of Michigan, date à laquelle les quatre premiers prototypes furent présentés au public. La Chevrolet Classic Six 1911 fut le premier véhicule Chevrolet à être vendu, et elle coûtait 2 150$, soit beaucoup plus que le modèle T de Ford à 850$.

    Extraits du site Wikipédia

     


    votre commentaire
  • Après la mort de Daimler en 1900, Wilhelm Maybach réalisa la premiěre "Mercedes" en 1901, qui se distinguait radicalement des modèles "charriot" existant avant. Toutefois, il fut relégué au sein de la Daimler Motoren Gesellschaft au rang d'"inventeur" en chef, ce qui provoqua son départ en 1907. En 1908, suite à la destruction du Zeppelin LZ 4 dans une tempête, Maybach proposa un nouveau modèle de moteur, dont la supervision technique était assurée par son fils, le "Luftfahrzeug-Motorenbau-GmbH Bissingen". Maybach s'installa à Friedrichschafen en 1912, où il confia peu à peu les rênes de l'entreprise à son fils Karl.

    L'année de sa mort, en 1929, Wilhelm Maybach conçut avec son fils la Maybach 12 DS, la première automobile avec un moteur V 12.

    C'est Emil Jellinek, un concessionnaire autrichien, qui commanda des modèles Daimler dans les années 1900, et les vendit sous le nom de sa propre fille, Mercedes : c'était la condition pour passer de grosses commandes avec l'exclusivité du marché en Autriche-Hongrie, en France, en Belgique et aux États-Unis. Daimler ayant vendu l'exclusivité des droits sur le nom et les brevets techniques, c'était également une façon d'éviter des problèmes juridiques.

    La crise économique des années 1920 conduisit la Daimler Motoren Gesellschaft and Benz & Cie à fusionner pour devenir la Mercedes-Benz AG, construisant des voitures et des camions. Le logo actuel fut choisi, qui représentait les trois voies que Daimler avait choisies pour ses moteurs : terre, mer et air.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Mercedes-Benz a exploité des travailleurs soviétiques et français à partir de 1941, dont la force de travail devint rapidement indispensable au fonctionnement de l'entreprise, qui équipait la Luftwaffe et la machine de guerre allemande. Les conditions de travail étant très dures, des grèves eurent lieu, et les protestataires furent envoyés en camps de concentration. En décembre 1944, Mercedes-Benz exploitait 26 958 travailleurs forcés, 4 887 prisonniers de guerre, sans compter ceux qui s'étaient échappé, étaient morts ou avaient été envoyés en camps de concentration.

    Pendant la guerre, les usines de Untertürkheim avaient été bombardées, obligeant l'entreprise à se concentrer sur d'autres produits, dont des bicyclettes. La production d'automobiles reprend dans les usines de Sindelfingen, ayant survécu aux bombardements.

    Extraits du site Wikipédia


    1 commentaire
  • Buick est à l'origine un constructeur indépendant, la Buick Motor Company, créée le 19 mai 1903 par David Dunbar Buick à Flint (Michigan). En 1904 la compagnie en difficulté est reprise par James Whiting qui nomma William C. Durant à la tête de sa nouvelle acquisition. Buick est rapidement devenue le plus grand constructeur automobile américain. Profitant de cette situation, Durant a fait l'acquisition d'une douzaine de sociétés, appelant sa nouvelle société General Motors.

    Extraits du site Wikipédia


    votre commentaire
  • Wilhelm Maybach est né le 9 février 1846 à Heilbronn dans une famille de six enfants. Ils déménagèrent à Stuttgart, mais Wilhelm devint orphelin à l'âge de dix ans. Grâce à une organisation caritative, il fut en mesure de suivre des cours à la Reutlinger Bruderhaus, dont le directeur, Gustav Werner, soutient les talents techniques de Wilhelm Maybach. En 1865, il rencontre Gottlieb Daimler, qui deviendra son ami et associé par la suite. En 1869, il partit à Karlsruhe avec Daimler pour travailler à la Gasmotorenfabrik Deutz, où il commence à concevoir des moteurs légers à combustion interne, destinés aux véhicules terrestres et aériens. Il quitte l'entreprise en 1882 et commence à travailler sur ses propres modèles avec Daimler.

    À partir des travaux de l'anglais Watson, il met au point un moteur installé dans une voiture en bois, puis en fer, présentée à l'Exposition Universelle de Paris en 1889. Wilhelm Maybach est nommé ingénieur en chef lors de la création de la Daimler Motoren Gesellschaft en 1890, qu'il quitte en 1891 à cause d'un contrat désavantageux. Il continue à travailler avec le soutien économique de Daimler, et retourne dans son entreprise en 1895, où il développe le radiateur tubulaire ventilé, puis le radiateur alvéolaire, révolutionnaires dans l'industrie automobile. Il met ensuite au point le premier moteur automobile à quatre cylindrées, puis une série de cinq modèles de moteurs entre 1898 et 1899.

    Extraits de Wikipédia


    1 commentaire
  • Tout le monde y passe !! alors moi aussi je vais m'y mettre afin de donner un petit coup de pouce à ceux et celles qui cherchent des affiches car mon premier thème est une sélection d'affiches anciennes : très souvent , c'est un peu nostalgie que nous recherchons à intégrer dans nos vitrines; alors pourquoi se gêner ?


    votre commentaire